Programme de la conférence

DIMANCHE 24 MAI

Session #1 Session locale

LUNDI 25 MAI

9h00 – 10h30

Session #2: “Réparations en action”

Président – Enrique Okenve Martinez, UWI, Mona Campus

Intervenants:

Sophia D’Angelo, Université de Cambridge, “Enseigner l’histoire sur l’île d’Hispaniola : Réparation dominico-haïtienne à travers une pédagogie critique et culturellement pertinente

Clement Claude Trobo and Colette Maximin, Université des Antilles (Guadeloupe), “La part des Noirs eux-mêmes dans la réparation des préjudices à eux causés par la traite et l’esclavage colonial. La contribution de la Négritude”

Ulrike Schmieder, Leibniz Universität Hannover, Allemagne, “Esclavage & les musées, monuments et parcours urbains: France et Espagne, Martinique et Cuba”

10h30 – 10h45

Poster #1

Président – Shani Roper, UWI, Mona Campus

Intervenant

Dexter Gabriel, Université de Connecticut, « Ils fouettent les gens: ” Témoignages de violences dans les Antilles britanniques post-esclavagistes »

PAUSE CAFE: 10h45 – 11h00

11h00 – 12h30

Session #3: “La Génération Windrush: de l’expérience à la représentation”

Président – Gad Heuman, Université de Warwick

Intervenants

Mary Chamberlain, Oxford Brookes University, “Avons-nous été ici avant? La génération « Windrush » de la Barbade dans une perspective historique”

Renee Nelson, UWI, Mona Campus, “Une frénésie migratoire”?: Attitudes des Antillais britanniques à l’égard de la migration de 1948 à 1962 »

Virgillo Hunter – University of East Anglia, “ Le « scandale Windrush» : migration, citoyenneté, famille, et appartenance”

Natalie McGuire-Batson and Kaye Hall, Barbados Museum and Historical Society, “Donner la parole à une histoire de la migration dans les Caraïbes – L’énigme de l’arrivée : la politique et la poétique de la migration des Caraïbes vers la Grande-Bretagne”

DEJEUNER: 12h30 – 13h30

13h30 – 14h30

Session #4: “ »Migrations dans les Caraïbes : Communication et Communauté »”

Président – Sherry-Ann Singh, UWI, St. Augustine Campus

Intervenants

O’neil Joseph, UWI, St Augustine Campus, “La promesse et la douleur de migration: le cas de trois femmes de Tobago”

Clara Palmiste, Université des Antilles (Guadeloupe), “Réseaux et migration en contexte colonial : les servantes guadeloupéennes recrutées au Canada (1910-1915)”

J. Marlena Edwards, Pennsylvania State University, “La baleine comme passeport: Migrations et réseaux communautaires des Antilles au début du XXe siècle en Nouvelle-Angleterre”

Cleve Scott, UWI, Cave Hill Campus, “Émigration parrainée par l’État comme stratégie de rétablissement après une catastrophe naturelle : L’expérimentation de Saint-Vincent à Trinidad et Guyane Britannique de 1898 et le schéma de 1902”

PAUSE CAFÉ: 14h30 – 14h45

14h45 – 16h15

Session #5: “Explorations maritimes : Le changement d’identité à travers le temps”

Président – Henderson Carter, UWI, Cave Hill Campus

Sarah Hannon et Neil Kennedy, Université de Toronto, “Retour sur le navire esclavagiste Enterprise aux Bermudes : cohérence narrative et action locale”

Brian Hamm, Université de Samford, “Luis Méndez Chávez et les débuts du mouvement de colonisation séfarade”

Juan José Ponce Vazquez, Université d’Alabama, “Avant le pillage de Veracruz : Pirates néerlandais, contrebandiers de Saint-Domingue, diplomatie caribéenne, et périphéries espagnoles aux Caraïbes à la fin du XVIIe siècle”

Gillian Downes-Alleyne, UWI Cave Hill Campus, “Le rôle transitoire et pragmatique des marins antillais en tant qu’internationalistes noirs: les Barbadiens s’en sont-ils rendus compte?”

Susan Lowes, Université de Columbia, “Coupable ou innocent ? Une analyse de la situation du procès pour meurtre de deux immigrants chinois à Antigua en 1883”

MARDI 26 MAI

9h00 – 10h30

Session #6: “Histoires des langues des Caraïbes”

Présidente : Heather Cateau, The UWI, St Augustine Campus

Bridget Brereton, UWI St Augustine Campus, “S’échapper vers le continent”

Fiona Rajkumar, University of the Southern Caribbean, “Négocier l’ethnicité. Identité, langue et mobilité : les Chinois du XXe siècle à Trinidad et à la Jamaïque”

Terrencia Joseph, University of the Southern Caribbean, “Un dialecte vulgaire et corrompu : Approches officielles pour éliminer le Kwéyòl dans les écoles primaires de Sainte Lucie, 1890-1920”

Nicole Bengochea, University of the Southern Caribbean, “Les limites de la langue dans le film Lifted (Levantado) de Miguel Galofre”

David Chroust, Texas A&M University, “Incendie, Bibliographie et Décolonisation : Un cycle d’acquisition de connaissances en Guyane, 1844-1948”

PAUSE CAFE 10h30 – 10h45

10h45 – 12h15

Session #7: “Défier les frontières linguistiques et géographiques de l’historiographie des Caraïbes”
Présidente: Carla Pestana, UCLA

Philippe Girard, McNeese State University, “Le concept de ‘blackface’ a-t-il un sens dans le contexte caribéen? Le cas de la révolution haïtienne”

Phillip Janzen, Université de Florida, “Les professeurs d’anglais de la Jamaïque : L’élévation raciale et le dialogue afro-atlantique”

Kesewa John, Université des Antilles, Guadeloupe, “Écrire des histoires pan-caribéennes : Méthodologies pour traduire la négritude”

Michael Joseph, Université d’Oxford, “L’internationalisme et l’histoire comparée des Caraïbes : le cas de l’accord international sur le sucre (1937)”

Yvonne Fabella, Université de Pennsylvania, “La fabrication de vêtements et la manière de se vêtir: La race, l’esclavage et l’habillement à Saint-Domingue avant la révolution”

DEJEUNER : 12h15 – 13h15

13h15 – 14h45

Session #8: “Relire une archive contestée”
Président – Benoît Jullien, Directeur des Archives départementales de la Guadeloupe

Thabisile Griffin, Université de California, “La Pétition de Barramont: la Propriété, les Crises et les Archives de Saint-Vincent au XVIIIe siècle”

Anna Forestier, Université Paris IV Sorbonne, “Interconnexions des histoires caribéennes dans l’histoire globale, enjeux de l’approche historiographique comparée d’une institution coloniale française, la milice”

Elyssa Gage, Université de Floride, “L’inégalité des races dans les registres de la Cour Royale de Guadeloupe 1823-1828”

Matthew Chin, Fordham University, “Technologies de surveillance : Enquête sur les formations transnationales d’homosexualité lors de l’épidémie de VIH /AIDS en Jamaïque”

Martijn van den Bel, INRAP Outre-mer, “Résilience commerciale en Guadeloupe : interconnexion des gouverneurs français et des marchands néerlandais (1652-1685) »

PAUSE CAFE 14h45 – 15h00

15h00 – 16h30
Session #9: “Des femmes qui se font entendre”
Présidente – Rita Pemberton, UWI, St Augustine

Heather Miyano Kopelson, Université de l’Alabama, “Les objets qui parlent : Les femmes autochtones et les objets sonores pour accompagner la danse dans la Caraïbe (XVIe-XVIIe siècle)”

Randy Browne, Xavier University, “L’Épreuve de Rebecca: Nouvelles preuves sur la contrainte sexuelle dans la traite négrière transatlantique aux Caraïbes”

Rebecca Goetz, Université de New York, “Le Siècle de Doña Isabel”

Diana Paton, Université d’Edinburgh, “Puissance sexuée, reproduction sociale et début de la plantation de sucre, de São Tomé à la Barbade”

Afi Martin, UWI, Cave Hill Campus, “L’essor du discours féminin et son impact sur les partis politiques et le gouvernement à Saint Vincent et les Grenadines en 1984 à 1994”

MERCREDI 27 MAI

9h00 – 10h30
Session #10: “Session locale”
Président –

Intervenants

10h30 – 10h45
Poster #2

Président – Richard Blackett, Vanderbilt University

Intervenant
Jessica Pierre- Louis, Université des Antilles, “La base de données « Esclavage en Martinique »

10h45 – 12h15
Session #11: Les mots/maux de l’esclavage
Président – Gérard Lafleur, Société d’Histoire de la Guadeloupe

Intervenants

Jean-Pierre Le Glaunec – Université de Sherbrooke – “Peut-on encore parler de résistance à l’esclavage ? ”

Noémie Marie-Rose – EHESS, Paris, France- “De l’attachement des travailleurs sur les habitations”

Myriam Cottias – CNRS, CIRESC, Paris, France- “Esclavisé/ Subjectivité”

Celine Flory -CNRS, CIRESC, Paris, France- “La maladie de la locomotion: la mobilité des engagés africains en question (Guyane, second XIXe siècle)”

PAUSE CAFE 12h15 – 12h30

12h30 – 13h30

Session #12: “Mettre en place une résistance”

Président – Rodney Worrell, UWI, Cave Hill Campus

Intervenants

Roy Murray, Vanke Bilingual School, Shanghai, “Mais chaque esclave… en rêve. Chaque rêve est un rêve d’évasion, même s’il n’y ressemble pas. » L’histoire de la Résistance des esclaves aux Caïmans”

Franco Barchiesi, Ohio State University, “Refuser la plantation : insurrection du travail à la Barbade et anti-négritude structurelle à la fin du XIXe et au début du XXe siècle”

Alberto Ortiz Diaz, Université d’Iowa, “Le marronnage moderne ? Prisonniers évadés dans les Caraïbes au milieu du vingtième siècle”

[EXCUEXCURSION FACULTATIVE (COMMEMORATION DE L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE EN GUADELOUPE) : Mémorial ACTe : Visite de l’exposition permanente du Mémorial ACTe et de la ville de Pointe-à-Pitre (visite à pied)]

JEUDI 28 MAI

9h00 – 10h30

Session #13: “Rébellion et résistance dans l’historiographie de l’esclavage des colonies françaises et scandinaves”

Président – René Bélénus, Directeur du Lycée de Versailles

Intervenants

Caroline Seveno, Université des Antilles, Pôle Guadeloupe, “Les résistances territoriales amérindiennes et marronnes dans la cartographie ancienne de l’espace Antillo-Guyanais”

Jean Moomou, Université des Antilles, Pôle Guadeloupe, “Se libérer du système esclavagiste hollandais au Suriname (1712-1863): fuite et stratégies de résistance des Cottica-Rebellen, installés en Guyane française en 1776”

Frédéric FFFrédéric Régent, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, “L’influence du paradigme de résistance dans l’historiographie de l’esclavage des colonies françaises”

Fredrik Thomasson, Uppsala University, “Révoltes et résistances dans la Caraïbe scandinave”

10h30- 10h45

Poster #3

Président – Pedro Welch, The UWI, Cave Hill Campus

Intervenant

David Lambert – Université de Warwick – “Une histoire plus qu’humaine de l’esclavage des Caraïbes”

PAUSE CAFE – 10h45 – 11h00

11h00 – 12h30

Session #14: “Les économies de base des Caraïbes : Défis et opportunités”

Président – Kathleen Monteith, The UWI, Mona Campus

Intervenants
Catherine Peters – Harvard University- “La mer, toute une histoire: l’eau, le “Village Movement”, et l’autodétermination dans le Guyana Colonial de 1834 à 1861”

Glenroy Taitt – Université des West Indies, St Augustine – “Production alimentaire en Guadeloupe et à Trinidad 1895-1914”

Tyesha Maddox – Fordham University, « Nous avons le droit d’élever nos voix… » : Les sociétés amicales des Antilles et leurs traditions africaines dans les Caraïbes britanniques après l’émancipation »

12h30-13h30 DEJEUNER

13h30 – 15h00

Session #15: “Débats contemporains sur la race, la classe et la culture”

Présidente: Michelle Johnson, York University

Intervenants

Rosemarijn Hofte – KITLV, Royal Netherlands Institute – “Modernité et classe moyenne à la fin de la période coloniale au Suriname”

Kristen Block – University of Tennessee – “Un ‘remède’ contre l’inégalité : la magie amoureuse comme guérison sociale dans les Antilles espagnoles, entre 1600 et 1800 »

Juanita de Barros –McMaster University- “Meurtre, magie et droit au début du XXe siècle en Guyane britannique”

Claire Palmiste –University of French Guiana – “Les colonies de Martinique et de Guadeloupe face à la délinquance juvénile (1930- 1940)”

Anne Ulentin – University of the Bahamas – “Disparités raciales et ethniques dans l’histoire de l’incarcération aux Bahamas”

PAUSE – 15h00-15h15

15h15-17h15 Assemblée générale annuelle

TBA Conférence Diner et Fête

VENDREDI 29 MAI

Excursions optionnelles